fbpx

Nutrition – Lecture : 2 min

4 astuces pour manger plus

Par : Albin, coach chez Smart LIFE COACHING

Albin vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

La Taille de tes couverts

On dit souvent que la taille ne compte pas mais ici cela peut avoir son importance.

Si vous disposez la même quantité d’aliment dans une grande assiette (Tous les aliments sont au centre de celle-ci, bien disposé et les bords sont encore visibles) et à l’inverse dans une petite assiette (Tous les aliments seront entassés et très proche du bord quitte à ne plus voir l’assiette tellement il n’y a plus de place).

D’après vous, quelle assiette va le plus vous rassasier ?

 

La plus petite évidemment ! C’est pour ça qu’il est important de bien choisir vos couverts en fonction de vos objectifs actuels.

 

Le principe est le même avec les couteaux, fourchettes et cuillères. Si vous mangez un yaourt avec une cuillère à soupe, en trois cuillerées c’est fini. Vous serez beaucoup plus frustré qu’en l’ayant mangé en plusieurs bouchées avec une petite cuillère.

Le volume alimentaire vs densité des aliments

Il est important de comprendre la différence entre des aliments avec un haut volume alimentaire et des aliments avec une densité énergétique importante.

 

La différence entre un kilo de plomb et un kilo de plume est une bonne façon pour vous de comprendre le concept.

Sur le papier bien sûr le chiffre est le même, un kilo restera toujours un kilo. Mais suivant la matière que vous allez utiliser (plomb ou plume) et que vous les mettez dans un sac ils ne prendront pas la même place. Bien sûr chaque aliment n’apportera pas la même valeur en termes de calorie.

 

Le plomb est beaucoup plus dense (compact) et prend donc moins de place. Ce sont les aliments à forte densité calorique. Vous en mangerez peu mais ils vous apporteront beaucoup de calories au 100g 

Ex: Le fromage

 

Les plumes au contraire vont être encombrantes et prendront beaucoup de place (volume). Ce sont les aliments à haut volume alimentaire. Peu calorique au 100g 

Ex: Les légumes

 

Il ne faut pas non plus diviser les aliments en deux camps et en diaboliser l’un plus que l’autre. Cela dépendra aussi de quel mode de cuisson vous choisirez. Exemple pour des pommes de terre cuites à l’eau et cuites à la poêle.

Le fait de les cuire à la poêle fera évaporer l’eau restante dans l’aliment ce qui diminuera le volume alimentaire à l’inverse de la cuisson à l’eau.

La viscosité

La consistance des aliments est aussi un paramètre important à prendre en compte.

Plus l’aliment sera solide, plus il sera rassasiant. 

Ex: Liquide (- de satiété) à solide (+ de satiété) 

  • Eau, Lait, Yaourt, Fromage blanc, Fromage
  • Eau, Jus de pomme, Compote de pomme, Pomme

Liquide :

C’est comme pré digérer les aliments pour son estomac, donc moins de temps de digestion et plus rapidement assimilable. Moins de satiétés.

Solide :

Les aliments prendront du temps à être digérés par l’estomac. Satiété accrue.

 

Manger en pleine conscience (ou pas)

On conseille souvent le fait de ne pas manger en regardant la télé et c’est justifié (pour certains cas).

Ne pas se concentrer sur ce que l’on mange supprime une partie de vos récepteurs de satiété et vous fait indirectement manger plus sans vous en apercevoir.

Utile pour une personne qui n’aurait pas de souci à manger un certain volume (important ou non) de nourriture.

 

C’est pourquoi se distraire en regardant un film (se concentrer sur autre chose) permet de feinter le cerveau et de manger plus en limitant cet effet de satiété.

 

Je précise que ce n’est pas une des premières techniques que vous devriez mettre en place si vous avez des difficultés à atteindre votre objectif calorique. Des habitudes beaucoup plus saines sont à envisager avant celle-ci.



Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés