fbpx

Perte de poids- Lecture : 1 min

Comment interpréter le chiffre affiché sur la balance ?

Par : Johan, coach chez Smart LIFE COACHING

Johan vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

Principes à respecter

Ennemi numéro 1 de toutes pertes de poids ou même prise de poids, la balance est souvent mal utilisée. Avant de vouloir l’utiliser à bon escient il est important de prendre le temps de créer une routine qui permettra d’avoir une valeur fiable avec laquelle vous pourrez interpréter votre évolution.

 

Voici une petite routine avec quelques principes à respecter simple et efficace afin d’avoir une donnée fiable : 

 

  • Se peser à jeun le matin après être allé au toilettes
  • Se peser le même jour si vous ne vous pesez qu’une seule fois par semaine
  • Ne pas se peser le lendemain d’un “cheat meal” ou d’un surplus calorique important
  • Se peser plusieurs fois par semaine, tous les jours étant le mieux, afin d’obtenir une moyenne hebdomadaire et ainsi avoir un poids fiable

Les 11 facteurs

Maintenant que vous savez comment vous pesez et dans quelle conditions, voici 11 facteurs à prendre en compte lorsque l’on se pèse et que l’on voit notre poids fluctuer à la hausse ou à la baisse :

 

1/ Un surplus calorique aura forcément pour effet d’augmenter votre poids sur la balance.

 

2/ La rétention d’eau :  la plupart du temps, c’est celle-ci qui impacte le chiffre affiché et qui crée un mauvais rapport avec la balance (d’où l’intérêt de se peser plusieurs fois par semaine afin d’avoir une donnée fiable).

 

3/ Le stress :  tout le monde stress et cela à différent niveau ce qui influe sur une petite hormone que l’on appelle cortisol et qui déclenche la rétention d’eau (la revoilà et c’est pas fini). Le mieux étant d’apprendre à gérer son stress via différentes méthodes comme la méditation, la prise de recul sur la situation (dédramatiser le facteur de stress quand c’est possible) ou tout simplement un échappatoire qui vous fait du bien, par exemple une bonne séance de musculation.

 

4/ Pour vous Mesdames, les menstruations : notamment les pré-menstruations (3 à 4 jours avant votre cycle) qui sont facteurs de la rétention d’eau (encore une fois, toujours la même…). Cela est très individualisé d’une femme à une autre. Le fameux ventre gonflé ou ballonnement sera souvent un des indices pour vous faire comprendre que vous faites de la rétention d’eau. C’est pour cela qu’il est important de prendre en compte vos cycles lors de vos pesées afin de ne pas paniquer si 1Kg apparaît sur la balance du jour au lendemain comme par magie. La plupart du temps, il disparaît le lendemain ou le surlendemain.

 



5/ La constipation : je vous l’accorde c’est pas très glamour mais c’est un point qui a son importance et qui évoque souvent un manque de fibres, pensez à consommer légumes, légumineuses, fruits, flocons d’avoines par exemple et cela régulièrement et tout devrait bien se passer. 

 

6/ Une grosse séance de musculation : pour faire simple, vous avez déchiré vos fibres et ainsi le muscle par vascularisation va venir faire ses réserves de glycogène dans celui-ci, ce qui amène (vous la voyez venir) de la rétention d’eau.

 

7/ Pour les plus fêtards : l’alcool influence énormément la variation de votre poids donc on évitera de se peser le lendemain d’une cuite, sous réserve d’arriver à monter sur la balance…

 

8/ Une mauvaise estimation de votre consommation calorique : si vous tracker vos calories vous êtes pas sans savoir que tout aliment à une valeur calorique et qu’il est important de tout prendre en compte, par exemple la cuillère à soupe d’huile d’olive ou encore votre lait dans le café. Ce genre de choses que l’on fait machinalement mais qui à la fin de la journée à son importance sur votre total calorique.

 

9/ Une prise de muscle : pour le coup c’est plutôt une bonne nouvelle bien que cela soit difficile de s’en rendre compte. Le mieux étant d’observer votre silhouette ainsi que vos mensurations. Un bon moyen d’apprécier l’évolution de votre poids sur la balance.

 

10/ Être malade : la prise de médicament peut influencer votre poids, le mieux reste donc de vous rétablir tranquillement et de laisser votre balance tranquille

 

11/ Du glycogène musculaire : essentiellement de l’eau intra-musculaire dû à une augmentation de votre consommation de glucides

CONCLUSION

Pour terminer, il est important de ne jamais oublier que ce n’est qu’un simple chiffre qui reflète uniquement votre masse corporelle et ne reflète en rien :

  • Votre santé
  • Vos valeurs
  • Votre masse musculaire (IMC tu connais ^^)
  • Votre motivation
  • Vos objectifs

Donc ne laissez pas un simple chiffre dicter votre vie ! 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés