fbpx

Nutrition – Lecture : 3 min

Discerner le VRAI du FAUX ?

Par : Alexandre, Fondateur de Smart LIFE COACHING

Alexandre vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

Comment déceler si une information est pertinente en fonction de son objectif ? Nous allons analyser 2 critères :

 

  • Le rapport entre le contexte de vie, préférences personnelles et objectif.

 

  • Le ratio risque/bénéfice.

 

Il faut comprendre une chose, que nous allons illustrer par la suite avec des images. S’il y a bien une chose que la science ne pourra jamais déterminer, ce sont nos goûts. Les épinards sont un aliment excellent riche en magnésium, c’est un fait. Mais si vous n’aimez pas ça, est-ce que cela en fait un aliment optimal pour vous ? Donc, une des premières choses à prendre en compte lorsque l’on reçoit une information : “Est-ce que cela vous plait ?”. Ça parait bête, mais c’est essentiel pour tenir sur le long terme. Il n’est pas possible de tenir quelque chose qui ne nous plait pas. Quel que soit l’objectif, il doit s’adapter à son contexte de vie, (à moins d’être professionnel, sportif de haut niveau et que votre pratique sportive régisse votre vie).

 

Reprenons encore un exemple. Imaginons une information informant que manger 6 fois par jour est bénéfique pour une prise de masse. Pensez-vous que nous sommes en mesure de juger si cette information est pertinente, sans fixer de contexte en face ? N’importe quelle information peut être réduite à néant, s’il n’y a pas de mise en situation associée.

 

Exemple : Imaginons que vous êtes un chef d’entreprise, travaillant 12h par jour, en réunion toutes les 3 minutes et en déplacement 2 fois par semaine. Pensez-vous que dans ce contexte, manger 6x par jour peut être bénéfique, vivable et tenable ? Evidemment que non. Imaginons à l’inverse que vous êtes chauffeur livreur, que vous travaillez de 7h à 16h et que vous ayez le libre choix de prendre une pause ou non, tant que votre tournée est finie dans le temps imparti. Cette fois-ci, pensez-vous que manger 6x par jour peut être dérangeant ? Une chose est sûre, c’est que c’est bien plus plausible qu’avec la première situation.

 

L’objectif détermine le niveau d’actions à mettre en place. C’est une hérésie de vouloir atteindre le niveau d’un compétiteur, en s’entraînant comme un touriste et en vivant comme un nightclubber. Alors plutôt que de vouloir s’imposer des actions ultra restrictives dignes d’un compétiteur pour perdre 3 kg en trop, il vaudrait mieux adapter sa vision et se dire simplement : “Ok, j’ai 3 kg à perdre, je vais commencer par marcher un peu plus”.

 

En définitive, les informations que l’on voit ou les conseils que l’on reçoit doivent paraître cohérents par rapport à l’objectif fixé. Celui qui vous dira de manger 6x par jour, s’entraîner 2x par jour et dormir 9h par nuit pour progresser alors que vous ne savez même pas ce qu’est un macronutriment n’est qu’un fanfreluche qui ne prend en compte ni votre contexte de vie, ni votre objectif.

 

D’ailleurs, déterminer sa maintenance calorique ne devrait pas être réservée qu’aux pratiquants de musculation. Pour n’importe quel sport, surtout les sports où il faut avoir un poids le jour de l’échéance, cela peut avoir son intérêt. N’importe quel sportif souhaitant contrôler son poids trouvera un intérêt à la déterminer.

Dernier point : le ratio risque/bénéfice. Qu’est-ce que c’est ?

Chaque action mise en place apportera un certain risque comme un certain bénéfice. Voici encore un exemple : on dit bien souvent qu’il faut éviter les aliments industriels. C’est vrai et nous vous encourageons à le faire. Comme toute à l’heure, mettons un contexte en face de cette information et prenons en compte quelqu’un qui boit 1 canette de coca zéro lors de son repas du soir. Imaginez que cette canette de coca zéro soit pour la personne une “carotte” qui la motive à tenir une alimentation équilibrée le reste de la journée. Le coca zéro est en effet un aliment industriel. Dans ce contexte, pensez-vous qu’il y a plus de risques, ou plus de bénéfices pour cette personne ? Bien évidemment, il y a plus de bénéfices que de risque dans ce contexte.

 

Actuellement, avec l’accès à l’information et avec les réseaux, nous sommes constamment submergés d’informations de partout : influenceur, réseaux sociaux, blogs, articles, vidéos etc… et il est difficile de discerner le vrai du faux ou tout simplement, ce qui serait le mieux pour soi.

 

Pour résumer cet article, voici les points à analyser lorsque l’on reçoit une information :

 

  • Est-ce que l’information en question est susceptible de vous plaire ?

 

  • Est-ce que l’information en question est en accord avec votre contexte de vie ?

 

  • Est-ce que l’information en question “colle” avec votre objectif ?

 

  • Est-ce que l’information en question vous apporte plus de bénéfice que de risque ?

 

Si vos réponses sont “oui”, alors vous pouvez l’appliquer. Sinon, vous avez des centaines d’autres techniques pour atteindre vos objectifs !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés