fbpx

PLAN ALIMENTAIRE – Lecture : 1 min

LA CREATINE : POURQUOI SE SUPPLEMENTER !?

Par : Pierre, Coach chez Smart LIFE COACHING

Pierre vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

La créatine est à considérer comme un composant organique, dérivée de trois acides aminés (arginine, glycine et méthionine).

Ce composant organique a pour objectif de recycler l’ADP (adénosine Diphosphate) en ATP (adénosine Triphosphate), la molécule d’échange énergétique de la cellule.

La synthèse de la créatine a lieu dans le foie et les reins. Un organisme sain produirait environ un gramme de créatine par jour. Une quantité similaire est obtenue avec l’alimentation. Les sources les plus riches sont le hareng (6 à 10gr/kg), le bœuf et le saumon (4,5gr/kg).

La grande majorité de la créatine formée sera stockée au niveau musculaire (95%), le reste étant cédé au cerveau et à d’autres tissus dont le cœur. 

Par rapport à cette quantité, un supplément de 3 à 5 gr de créatine est suffisant pour produire un effet ergogène notable au cours des exercices de force.

QUELLE CREATINE CHOISIR ?

Le monohydrate de créatine est la forme la plus courante de ce supplément, la plus utilisée par les études et la recherche scientifiques. Il est lié à l’eau pour fournir 88 % de créatine pure par molécule. Autrement dit, un gramme de créatine monohydrate apportera 4,40 grammes de produit actif à l’organisme.

LES AVANTAGES

  • Gains plus élevés en force, puissance et masse musculaire
  • Augmente la myosine (protéine liée a la contraction musculaire)
  • Améliore les performances de sprint
  • Améliore les performances lors d’exercices d’intensité élevée à maximale
  • Améliore la récupération
  • Améliore la régénération osseuse
  • Améliore les performances chez les végétariens
  • Réduction de la sarcopénie (perte musculaire liée à l’âge)
  • Fonction neuroprotectrice

 

QUI PEUT L’UTILISER

  • Pratiquant de musculation et de force
  • Population vieillissante
  • Personnes souffrant de maladies neurodégénératives
  • Les personnes qui ont des taux naturellement bas en créatine

CONCLUSION

Trop souvent la créatine est associée aux pratiquants de musculation et de force pour améliorer leurs gains musculaires. Comme nous venons de le voir, les applications liées à la créatine s’étendent à d’autres populations : les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies neurodégénératives et celles dont les niveaux de créatine sont naturellement inférieurs à trois grammes.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés