fbpx

entrainement – Lecture : 3 min

Le cardio est-il réellement utile pour perdre du poids ?

Par : Théo, coach chez Smart Body

Théo vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

Pourquoi dès que l’on parle de perte de poids les gens pensent directement « cardio » ?

Le cardio a l’image de l’entraînement qui fait perdre du poids depuis très longtemps car les gens pensent à tort ou à raison qu’ils vont perdre du gras à la suite de cet entraînement.

L’exemple le plus parlant est celui de la course à pied, c’est simple et cela nécessite aucun matériel particulier. La plupart des personnes vont donc courir sur une période donnée (très souvent jusqu’à l’atteinte du poids souhaité ) puis stopper cette activité car pour eux elle était longue et contraignante.

 

Alors est-ce que cela vaut vraiment le coup d’avoir une vision à court terme avec une activité plus ou moins intense que l’on stoppe dès que l’on a atteint notre objectif ?

Puis je vous démontrerais ensuite si le cardio a de réels bénéfices ou non pour perdre du poids.

La fameuse zone « brûle graisse »

Depuis plusieurs années on entend parler du cardio et de sa fameuse zone « brûle graisse ».

L’idée serait donc de s’entraîner assez longtemps avec une intensité faible qui nous permet de maintenir ce niveau pendant 30 à 45 minutes voire plus pour « taper » dans les graisses corporelles.

 

Mais maintenant on le sait, ce qui détermine une perte ou prise de poids c’est le BILAN ÉNERGÉTIQUE. 

Peu importe si à l’instant T vous « tapez » dans les graisses avec du cardio à haute ou faible intensité, si à la fin de la journée vos dépenses sont toujours en dessous de vos apports vous ne perdrez pas de poids !

L’effet d’interférence, qu’est-ce que c’est ?

Comme vous le savez, l’entraînement en musculation crée un stress à notre corps qui devra réagir et s’adapter selon la demande qui lui a été faite.

 

Petit souci, l’entraînement en musculation et le cardio à faible intensité sont en réalité à l’opposé des adaptations.

En effet le corps sur du long terme ne peut pas s’adapter sur 2 voies différentes aka effet d’interférence.

Donc quand vous mêlez cardio à faible intensité (endurance) et musculation (force) vous vous exposez à des entraînements sous optimaux pour développer vos capacités, votre force et vos muscles.

 

Je vais par la suite vous expliquer en quoi il est plus judicieux de stimuler vos muscles afin de les développer et d’arrêter de faire du cardio pour perdre ce fameux poids.

Conclusion, Cardio ou pas Cardio ?

Alors cardio ou pas cardio ? Et bien PAS CARDIO ou alors si mais dans un cas bien précis !

 

Comme je vous l’ai dit plus haut, la perte de poids sera toujours dictée par le bilan énergétique et ça, peu importe la quantité d’activités que vous avez effectuées. 

Il vous faudra en effet augmenter votre masse musculaire via la Musculation au cours de cette période de perte de poids afin d’augmenter votre métabolisme basal (chouette plus de calories) et donc vous mettre en déficit calorique pour « taper » cette fois-ci dans le gras.

 

Mais… Comme dit plus haut on peut utiliser le cardio à bon escient pour :      

– Augmenter ses dépenses caloriques lorsque l’on se retrouve très bas en calories pour pouvoir manger « plus » de calories et gérer sa faim.

– Augmenter ses dépenses caloriques lorsque l’on se retrouve très bas en calories pour subvenir à ses besoins en macros et micros nutriments.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés