fbpx

PLAN entrainement – Lecture : 2 min

Le « SMART TRAINING » c’est quoi ?

Par : Florine, coach chez Smart LIFE COACHING

Florine vous recommande de consulter cet ebook sur 

les 6 piliers de la perte de poids

Novice, ou adepte des salles de sport de longue date, vous attendez tous des résultats de vos entraînements. Ça ne fonctionne pas ? Pas assez « rapidement » à votre goût ? Nous sommes là pour répondre à toutes vos interrogations quant à la réalisation de votre programmation.

Tout est question de processus

Rien n’est choisi au hasard dans une construction de programme de perte de poids, de force, de prise de masse. Le tendon se forme correctement lorsque le processus est encouru dans un bon ordre. Connaissez-vous la différence entre l’hypertrophie myofibrillaire et sarcoplasmique ? Respectivement, l’une sera responsable du nombre et de la taille des myofibrilles qui sont responsables de la contraction à l’intérieur du muscle. La seconde représentera la hausse de l’espace occupé par le sarcoplasme à l’intérieur de la cellule.  

Comment savoir sur quoi est basé notre entraînement ?

Typiquement, le travail à charges lourdes (au-delà de 75%), sur des séries plutôt courtes, favorisera la prise de force. Sur des charges entre 65% et 75%, et des séries à moyennes répétitions, vous favoriserez la prise de volume, en jouant avec les modes de contractions (excentrique, concentrique, isométrique, pliométrique).

À l’inverse, les séries plutôt longues vous guideront vers une hypertrophie vasculaire. 

Le surentraînement = un ennemi

Un muscle étiré en permanence ne vous aidera pas dans votre entraînement. Après la programmation et l’enchaînement des processus (modes de contractions…), l’aspect le plus important à prendre en compte est bien la récupération ! Pour jouer avec la surcompensation, il faut récupérer. Nous ne sommes pas des robots, nous avons aussi des vies actives en dehors de nos entraînements, et notre corps à besoin de se reconstruire pour mieux donner par la suite. 

CONCLUSION

Le meilleur moyen de prendre conscience de ce qu’il se passe dans son corps, c’est d’en parler avec un coach sportif diplômé, qui saura vous guidez dans vos prises de décision. Tout est une question de priorité. L’inhibition de la force pour le muscle peut être rapide, et souvent, nous sommes dans l’ignorance de quelques détails qui pourraient faire la différence sur nos entraînements. Par exemple, saviez-vous que les étirements passifs avant une séance de force n’étaient pas favorables au recrutement des fibres ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Nos articles recommandés